Les Trompettes

Les Trompettes

LA CONFIANCE EN DIEU (dokimos)

Pour placer son appui sur quelqu’un, il faut lui faire confiance. Selon le Larousse, l’une des définitions de la confiance est la suivante : « Sentiment de quelqu’un qui se fie entièrement à quelqu’un d’autre, à quelque chose ». Un appui est défini comme étant « Tout ce qui sert à maintenir quelque chose ou quelqu’un, à en assurer la solidité ou la stabilité ». En tant qu’enfants de Dieu, nous devons nous confier en notre Père céleste pour toutes choses. Le Seigneur doit être notre premier appui. Mais pourquoi en est-il parfois autrement ? Pourquoi cherchons-nous souvent à vouloir aider Dieu, comme s’il était limité ? 

LE MANQUE DE FOI

La parole nous dit : « Heureux ceux qui placent en toi leur appui ! Ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés » (Psaumes 84 :6).

En faisant totalement confiance au Seigneur, nous avons cette promesse d’être heureux ! L’appui que Dieu nous offre est infaillible car il n’est pas limité dans sa capacité ni dans le temps. Jésus attend de nous une marche par la foi et non par la vue (2 Corinthiens 5 :7). Même quand tout peut sembler s’écrouler, l’appui que le Seigneur nous offre demeure inébranlable.

Alors que l’on a déjà expérimenté à plusieurs reprises la fidélité de Dieu, pourquoi agissons-nous si souvent comme si on ne le connaissait pas du tout ?

« Ainsi parle l’Eternel : Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son cœur de l’Eternel ! Il est comme un misérable dans le désert, Et il ne voit point arriver le bonheur; Il habite les lieux brûlés du désert, Une terre salée et sans habitants » (Jérémie 17 :5-7).

Se confier dans l’homme ne s’arrête pas uniquement au fait de s’attendre à en recevoir du secours; c’est aussi attacher plus d’importance à la parole d’un homme qu’à celle du Seigneur. Souvent, on en arrive même à oublier ce que Dieu a dit, alors que nous devrions agir comme David: « Ma part, ô Eternel ! Je le dis, C’est de garder tes paroles » (Psaumes 119 : 57).

Lorsqu’on ne garde pas la parole de Dieu, on se retrouve emprisonnés dans nos épreuves, et on n’aperçoit pas la délivrance que le Seigneur a prévue.

« Tous ceux qui espèrent en toi ne seront point confondus; Ceux-là seront confondus qui sont infidèles sans cause » (Psaumes 25 : 3).

En essayant de faire les choses par sois même, on fini par être désillusionné. Dans Mathieu 7 :21-27, le maître nous enseigne que seuls ceux qui font sa volonté seront sauvés. Obéir au Seigneur c’est fonder sa maison sur le roc. Jésus est le roc inébranlable, aucune épreuve n’aura raison de nous si nous bâtissons nos vies sur sa Parole. Quand on se confie au Seigneur, il met dans nos cœurs « …des chemins tout tracés » qui sont sa volonté pour nos vies.

 En accomplissant notre propre volonté, c’est comme si l’on construisait un château de cartes, le moindre vent finira par tout renverser et la confusion sera inévitablement au rendez-vous.

Toutefois, la volonté du Père c’est que l’on revienne à lui avec la repentance. Dans les moments où notre foi vacille, implorons sa grâce et il ne manquera pas de nous fortifier. « Il donne de la force à celui qui est fatigué, Et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. Les adolescents se fatiguent et se lassent, Et les jeunes hommes chancellent; Mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point » (Esaïe 40 :29-31).

Si l’Eternel est notre appui, la différence se verra tôt au tard dans nos vies. Dans notre faiblesse, il nous donnera la force nécessaire, car il est ce secours qui ne manque jamais dans la détresse (Psaumes 46 :1). Les épreuves nous feront grandir spirituellement et l’endurance pour persévérer nous sera communiquée. Le Seigneur est le maître des temps et des circonstances, l’épreuve du temps ne doit pas nous faire perdre confiance.

LE MANQUE DE PATIENCE

« L’Eternel m’adressa la parole, et il dit : Ecris la prophétie : Grave-la sur des tables, Afin qu’on la lise couramment. Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, Elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; Si elle tarde, attends-la, Car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement » (Habacuc 2 :2-3).

Le Seigneur a gravé sa Parole dans nos cœurs afin que le temps qui s’écoule ne puisse pas l’effacer. Et cela, même quand ce que nous voyons est contraire à ce qu’il a promis.

 « Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t il pas? » (Nombre 23 :19). Dans notre marche avec Dieu, nous savons que nous ne sommes pas encore arrivés à la perfection. Mais nous sommes dans un processus de perfectionnement qui durera toute de notre vie. Ne nous décourageons pas, lorsque le Seigneur nous montre l’état de nos cœurs. Au contraire, gardons la foi et soyons patients puisque c’est sa promesse de nous purifier qui s’accomplit dans nos vies. Ne laissons plus l’ennemi nous accuser, car le vieil homme cherchera toujours à revenir, voulant nous faire croire que nous ne sommes pas délivrés. Si nous avons sincèrement donné nos vies à Jésus et renoncé à l’iniquité, nous sommes nés de nouveau, morts au péché et vivant pour Christ (Romain 8 :10).

« Mais lui, parce qu’il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui n’est pas transmissible. C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur » (Hébreux 7 :24-25 ).

La Parole est claire, le Seigneur sauve parfaitement tous ceux qui s’approchent de lui. Les délivrances que le Seigneur nous a accordées sont totales et complètes. Elles ne sont ni partielles ni limitées dans le temps « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres » (Jean 8:36).

Faisons confiance à notre Père, car si nous désirons demeurer en lui, il nous gardera « Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l’allégresse… » (Jude 1:24).

Tout n’est que grâce de la part du Seigneur, demeurons dans sa Parole afin de vaincre le doute et l’incrédulité.

http://lesdokimos.wordpress.com/2013/09/30/la-confiance-en-dieu-2/

 



04/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres