Les Trompettes

Les Trompettes

L’influence du féminisme dans l’église (par une trompette)

 

Article

 

Kirsten Dunst fait « la une » de Harper’sBazaar sur le numéro de Mai et à cette occasion, elle a été amenée à donner son avis sur sa vision de la relation de couple. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n'est pas au goût de tout le monde. Découvrez la suite sur le site Non-Stop-People.

 

Kirsten Dunstse trouve rarement au cœur de polémiques. Plutôt discrète habituellement, elle s’est faite remarquer suite à une interview accordée au Harper’sBazaar. Les propos qu’elle tenait au sujet du couple n’ont visiblement pas été au goût de tout le monde et plus précisément des féministes. Ces déclarations ont également suscité des réactions chez les journalistes avec plus ou moins de vigueur.

« Je pense que la féminité a été un peu sous-évaluée. Nous devons avoir notre propre travail et gagner de l’argent seule mais de retour à la maison, nous devons faire la cuisine, être des mères. Ce sont des valeurs que ma mère m’a inculqué. Et parfois, on a besoin d’un chevalier en armure. Je suis désolée. Un homme doit être un homme et une femme, une femme. Il n’y a que comme cela qu’une relation peut  fonctionner. » avait déclaré l'actrice.

 

Dans un premier temps, ce sont les féministes qui se sont révoltées en prenant connaissance de ces propos, puis de Stacey Ritzen, journaliste pour le site de pop culture Uproxx, qui l’a descendue dans un article intitulé « Kirsten Dunst pense que les femmes devraient connaître leur place à la maison ». Dans celui-ci on peut lire : « Ces dernières années, elle (Kirsten Dunst) a continué à montrer à quel point elle était insupportable. Preuve en est sa dernière interview où elle donne son avis de la plus haute importance sur les rôles assignés à chaque genre », argumente-t-elle.

 

La journaliste Erin Gloria Ryan, qui écrit pour le site Jezebel a pris les déclarations de l’actrice de « Spider man » avec plus de légereté et un soupçon d’ironie. « Voilà comment marchent les relations, on a tout fait de travers jusqu’ici. Elle (Kirsten Dunst) n’est pas payée pour écrire sur la théorie du genre, donc ce n’est pas étonnant qu’elle dise des choses stupides ».

 

Sur le blog « The Gloss », on peut également trouver une réaction en rapport avec les recommandations de l’actrice, mais cette fois plus nuancée : « Il n’y a rien de mal à vouloir un chevalier en armure, si c’est votre décision. Mais c’est vraiment stupide d’imposer ses goûts personnels à tout le monde. Il est plus aisé de dire "c’est ce que je veux" et non "voilà ce que tous les humains devraient faire." ».

 

Voici le lien de l’article :https://fr.cinema.yahoo.com/actualite/kirsten-dunst-antif%C3%A9ministe-cr%C3%A9e-pol%C3%A9mique-082412157.html?vp

Message

 A lire les déclarations de cette actrice, on se demande ce qu’elle a dit de si choquant pour qu’elle suscite des telles réactions ? En fait, elle n’a fait que donner son avis. Elle aurait tenu ce genre de propos il y a 20 ans, elle n’aurait peut-être pas été sujette à des telles réactions.

Avec un peu de discernement, nous pouvons comprendre que le mouvement féministe,  partant des revendications  qui semblent légitimes au départ (c’est là le piège), a un agenda caché qui se révèle de plus en plus.

Ce qui inquiète aujourd’hui, c’est de voir l’impact des idées du féminisme dans les églises. 

On entend de plus en plus des enseignements et prédications encourageant les femmes à être entreprenantes, à travailler, en les faisant comprendre qu’elles ont droit à tout ce dont l’homme a droit. A la base, nous ne pensons pas que ces encouragements soient mauvais en soit, pour autant qu’ils restent conformes à la parole de Dieu.

Par ailleurs, le livre de Proverbes entre autres, nous parle de la femme vertueuse comme d’une femme entreprenante. Il y est dit notamment :

« …Elle se procure de la laine et du lin, Et travaille d’une main joyeuse,… elle fait des chemises et elle les vend, elle livre des ceintures au marchand … ».(Proverbe 31v10-30)  

Il importe toutefois de préciser que son entreprise a pour but le bien de sa maison (son foyer) et non la recherche d’une reconnaissance sociale  ou encore d’une certaine indépendance vis-à-vis de son époux.

Pourtant, dans les milieux chrétiens l’idée qu’une femme qui ne s’occuperait que du ménage est une ratée est de plus en plus acceptée. De là sont nés certains défis dans les cœurs de certaines chrétiennes tels que devenir une femme d’affaires , ou de faire tout autre métier ou carrière qui lui permettrait de « s’épanouir » ou mieux encore, d’être libre de faire ce qu’elle voudrait au même titre qu’un homme. 

Pourtant, si nous analysons les recommandations faites à la femme par les écritures, nous pouvons nous apercevoir que ce qui paraît dans la société actuelle accessoires au rôle de la femme est essentiel selon Dieu.

 

Voici quelques recommandations faites à la femme dans les écritures :

« Femmes, soyez de même soumises à vos maris, afin que, si quelques–uns n’obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes, en voyant votre manière de vivre chaste et réservée. Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu. Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises à leurs maris, comme Sara, qui obéissait à Abraham et l’appelait son seigneur. C’est d’elle que vous êtes devenues les filles, en faisant ce qui est bien, sans vous laisser troubler par aucune crainte » (1 pierre 3 v1-5)

« Je veux aussi que les femmes, vêtues d’une manière décente, avec pudeur et modestie, ne se parent ni de tresses, ni d’or, ni de perles, ni d’habits somptueux, mais qu’elles se parent de bonnes œuvres, comme il convient à des femmes qui font profession de servir Dieu. » (2timothée 2v9-10)

« Dis que les femmes âgées doivent aussi avoir l’extérieur qui convient à la sainteté, n’être ni médisantes, ni adonnées au vin ; qu’elles doivent donner de bonnes instructions, dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à aimer leurs maris et leurs enfants, à être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée » (Tite 2v1-7).

« Je veux donc que les jeunes (femmes) se marient, qu’elles aient des enfants, qu’elles dirigent leur maison, qu’elles ne donnent à l’adversaire aucune occasion de médire » (1timothée 5v14)

« La femme sage bâtit sa maison, Et la femme insensée la renverse de ses propres mains » (Proverbe 14v1).

De la lecture de ces passages nous comprenons que lorsqu’on parle de la femme d’après le seigneur, il principalement  de soumission à son époux, de la gestion du menage, de la conduite et de son apparence (accoutrement).

Remarquons que de nos jours le courant évangélique moderne ou même les simples chrétiens dont je fais partie acceptent qu’une femme prenne la parole dans une assemblée, acceptent qu’elle travaille et s’habille selon ses préférences (tout en étant descente) mais évite de plus en plus à enseigner et ou à insister sur ces choses telles qu’enseignées par les Ecritures.

Le résultat c’est que, dans nos assemblées, la femme vertueuse dont parle la parole se fait de plus en plus rare.

Observons aujourd’hui celles que l’on appelle « femmes de Dieu ». Pour une bonne partie d’entre elles, à part le fait qu’elles connaissent la Bible,  sachent prêcher ou composer et interpréter des cantiques, on pourrait se poser la question de savoir en quoi elles sont « femme de Dieu ». Car la femme de Dieu, selon la Bible,  est celle décrite plus haut et pas forcément celle qui rend un quelconque service dans son assemblée ou celle qui a réussi professionnellement. La plupart de ces femmes dites de Dieu, n’ont même  plus des attitudes de femme : pour celles qui sont mariées on se pose parfois la question de savoir qui est le chef du couple, surtout quand le mari n’est pas un « homme de Dieu ». Certaines parmi elles sont divorcées, ont un mauvais témoignage en dehors- et parfois même dans- de leurs assemblées,  n’ont jamais le temps pour leur mari et leurs enfants, moins encore pour les tâches ménagères qui sont généralement confiés aux domestiques. En gros, elles sont le contraire de la femme de Dieu dépeinte dans la Bible. Curieusement, ce sont elles qui servent  de modèle aux autres femmes dans les assemblées. 

Quelqu’un dira que c’est à cause de la tyrannie et de la brutalité des hommes, ou des discriminations subies que les femmes sont devenues ainsi. Oui, il est vrai que les hommes, même chrétiens, ont abusé de leur autorité et n’ont pas rempli correctement leur rôle. Insistant très souvent sur la soumission de la femme, les hommes oublient souvent que la soumission est corolaire à l’amour, au respect et à la sagesse qu’il doit avoir dans la relation avec sa femme. (Ephésien5v25, Col 3v19, 1pièrre 3v7)

Toutefois, est-ce là une raison pour rejeter les principes bibliques ?

Très souvent, nos blessures non guéries par le Christ - comme  le fait d’avoir vu sa mère maltraitée par son mari ou le fait de n’avoir pas été considérée parce que femme -  peuvent pousser à la rébellion et au rejet de l’ordre établit par le Seigneur à savoir : Dieu est le chef de Christ, Christ est le chef de tout Homme (y compris les femmes), et l’homme est le chef de la femme (1Cor11v3). Il importe de préciser que le fait que l’homme soit le chef de la femme ne la rend pas inférieure à celui-ci. Par ailleurs, la soumission de la femme c’est à l’égard de son mari et non à l’égard de tout homme. En dehors du mariage, les hommes et les femmes se respectent et se soumettent mutuellement (1Pierre 5v5, Philippiens 2v3).

Ce qui explique l’influence du féminisme dans  les églises

Lorsque nous jetons un regard sur la prophétie biblique, nous pouvons y tirer quelques éléments de réponse.

Dans Apocalypse 17, on nous parle de la prostituée, Babylone la grande, qui au-delà du système mondial qu’elle représente, symbolise également la fausse église. Elle  est l’opposé de la vierge, de la nouvelle Jérusalem, de l’épouse de Christ. Dans Ephésien 5, Paul en parlant de la soumission que la femme doit à l’homme, fait allusion à la soumission de l’Eglise à  Christ. Par contre, nous voyons dans apocalypse 17, la prostituée chevaucher la bête, l’Antéchrist (son époux), comme dominant sur elle. Cette image est significative et forte de sens.

Nous devons toujours garder à l’image que le mariage est un mystère (Ephésien 5v32). A cet effet, en voulant que l’homme soit le chef de la femme, le Seigneur  a voulu que ce rapport reflète  sa relation avec l’Eglise. Malheureusement, l’homme en abusant de son autorité et en se montrant de plus en plus irresponsable,à donné un prétexte à Satan pour renverser cet ordre afin de lui permettre de mettre en œuvre son mystère,Babylone la grande, la femme sur la bête (Apocalypse 17v5). Celle-ci est assise sur des peuples, des foules, des nations, et des langues (Apocalypse 17v15). Comme pour dire qu’elle imprime sa pensée sur toutes les cultures par la mondialisation, d’où son influence dans les églises aujourd’hui. Et l’une des expressions de ce mystère qu’est Babylone c’est le féminisme.

Ainsi, tout ce qui ramène à l’ordre établit par Dieu dans la famille et dans l’Eglise sera de plus en plus renversé par différents courants de pensée.

Ces choses sont subtiles, et ne sont pas visibles à première vue ; c’est même pourquoi il s’agit d’un mystère. Cela appelle du discernement de la part de tous (homme et femme), car ces choses sont liées aux derniers jours qu’ont annoncées les prophètes de Christ et à l’imminente manifestation de notre Seigneur Jésus Chris.

Prophétie

Il y a 3 ans le Seigneur nous annonçait comme signe de son avènement et de la réalisation des prophéties bibliques, que dans les jours qui viendraient, les femmes occuperaient de plus en plus les postes les plus importants dans différentes institutions dans le monde. Et que cela serait l’une de matérialisation de l’esprit qui dirige le monde en ce temps, Babylone.

 

Au files des ans, nous avons vu cela se réaliser avec notamment  l’influence grandissante de l’Allemagne dirigée par Anguela Merkel, la montée en puissance des trois grandes économie de l’Amérique latine, à savoir le Chili de Michel BACHELET, l’Argentine de Cristina Fernández  KIRCHNER, le Brésil de  Dilma ROUSSEFF, toutes trois femmes. A cela on peut ajouter la nomination de la gambienne BENSAOUDA comme procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), l’élection de Park Geun-Hye comme présidente de la Corée du sud, l’élection de Kolinda Grabar KITAROVIC comme présidente de la Croatie, l’élection de Madame Nkosazana Dlamini-Zuma à la présidence de la Commission Africaine, la nomination de Christine Lagarde à la tête du FMI de même que la présence des femmes à la tête de grandes firmes et multinationales, telles que Yahoo - dirigée par Marissa Mayer -  ainsi que l’élaboration des lois exigeant de plus en plus la présence des femmes dans les institutions politiques ou financières.

Quel en est le but ?

Cela a notamment pour but de reléguer dans l’esprit des femmes, au second plan, le foyer, le  mariage et même la maternité, en les focalisant sur le succès et ,en les faisant regarder les premières comme des contraintes dont elles doivent s’affranchir.

En effet, puisque les hommes ont depuis longtemps abandonné leur vrai rôle dans la famille par une conduite de plus en plus irresponsable, les femmes sont restées le dernier rempart sur lequel la famille tient. En le brisant, une porte est ouverte à une immoralité sans précédent et la déchéance de la société.

Par ailleurs, le seigneur nous a donné un autre signe, c’est que dans les jours à venir, la nation la plus puissante du monde sera dirigée par une femme.

Face à ce qui précède, nous appelons chaque enfant de Dieu à ne pas mépriser cette prophétie, mais plutôt à l’examiner et à comprendre le message du Seigneur.

Maranatha !

 

 



04/03/2015
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres