Les Trompettes

Les Trompettes

Lettre de Jésus Christ à sa fiancée ( Par une trompette )

 

Que tu es belle, ma compagne, que tu es belle ! Tes yeux sont des colombes. Ta chevelure est comme un troupeau de chèvres dévalant la montagne de Galaad. Tes dents sont comme un troupeau de brebis tondues qui remontent de l’abreuvoir. Tes lèvres sont comme un cordon écarlate et ton langage est charmant. Ta joue est comme une moitié de grenade. Ton cou est comme la tour de David. Tes deux seins sont comme deux petits, jumeaux d’une gazelle qui paissent parmi les lis. Tu es belle, ma compagne, en toi point de défaut. (Cantique des cantiques 4 v 1 à 7)

Pour toi, je me sanctifie moi-même (Jean 17 v 19) et je te donne ma gloire pour te faire paraître devant mon Père glorieuse, sans tache, ni rides, ni rien de semblable mais sainte et irréprochable (Ephésiens 5 v 25), afin que tu connaisses la grandeur et la profondeur de mon amour pour toi (Ephésiens 3v18). Cet amour qui est patient et serviable, qui n’est ni envieux ni enflé d’orgueil, qui ne fait rien de malhonnête pour t’avoir, qui ne cherche pas son intérêt mais qui s’est sacrifié en donnant sa vie en rançon pour la tienne, amour qui ne s’irrite ni ne médite le mal, qui pardonne tout, qui croit tout, qui espère tout et qui ne succombe jamais. (1 Corinthien 13 et Jean 10v 17)

Viens avec moi, ma fiancée, viens avec moi, ne reste pas sur d’autres sommets que les miens car tout autour de toi rôdent les bêtes sauvages. (Esaïe 3v9)

Viens là où je suis (Jean 17v24), car je t’ai préparé une place dans la demeure de mon Père. Tu n’auras besoin ni de soleil, ni de lune pour t’éclairer car la gloire de mon Père et la mienne t’éclaireront.

Je vais te faire asseoir avec moi sur mon trône, je te donnerai à manger de l’arbre de vie qui est dans le paradis de Dieu, tu ne seras plus touchée par la seconde mort, je te donnerai la manne cachée et un caillou blanc sur lequel est écrit un nom nouveau, je te donnerai autorité sur les nations, je te vêtirai des vêtements blancs et je confesserai ton nom devant mon Père. Je ferai de toi une colonne dans le temple de mon Père et tu n’en sortiras plus. Je graverai dans ton cœur le nom de Dieu, ton nom, ainsi que le mien. (Apocalypse 2 v 7 à 28 et 3v5 à 22).

Nous serons UN, comme moi et le Père sommes UN. Personne ne pourra t’arracher de ma main et te séparer de mon amour. (Romains 8v39)

Ô, ma compagne, ma sœur, ma fiancée, tu me ravis le cœur par un seul de tes regards, par une seule maille de tes colliers. Que de beauté dans ta tendresse ! Combien ta tendresse vaut mieux que le vin et la senteur de tes parfums plus que les aromates ! Tes lèvres distillent le miel, il y a sous ta langue du miel et du lait et la senteur de tes vêtements est comme la senteur du Liban. Tu es un jardin clos, ma sœur, ma fiancée, une fontaine close, une source scellée. Les ruisseaux qui coulent de ton sein arrosent ce jardin. (Cantique des cantiques 4v9 à 15)

Réveille-toi, ma promise, veille car tu ne connais ni le jour, ni l’heure à laquelle je viendrai. (Matthieu 25v13)

Je viendrai comme un voleur te prendre, ma promise, je viendrai et je t’enlèverai avec moi dans les nuées. (1 Timothée ch. 5 v.2  et ch.4, v.7) Tu ne connaîtras plus ni la souffrance, ni la maladie. La mort n’aura plus de pouvoir sur toi, tu me verras comme je te vois, tu me connaîtras comme je te connais. (1 Corinthiens 3v 12 et 1 Jean 3v2). Tu règneras avec moi et tu dirigeras les nations avec un sceptre de fer (Apocalypse 2v27).

 

Je suis avec toi tous les jours de ta vie ? Je veille sur tes pensées car le péché commence en pensée (Matthieu 5v18). Je veille sur la pureté de ton cœur car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées (Matthieu 15v19) et je te lave à chaque instant avec l’eau de ma parole. Je subviens à tes besoins tous les jours de ta vie et je t’apprends à faire la différence entre l’utile et le futile (Matthieu 6v25-31). Je rends toute pensée captive obéissante à ma parole et je t’apprends l’obéissance par la souffrance (Esaïe 53v10 et Hébreux 5v 7-8). Je te revêts des armes spirituelles (Ephésiens 6, 11 à 17) lorsque les hordes de l’enfer se lèvent contre toi et je t’instruis sur la marche à suivre.

 

Je sais que le monde te hait car il m’a haï en premier mais toi, aime-le comme Dieu l’a aimé mais ne te mélange pas avec lui. Je t’apprends à être humble et à ne pas te considérer plus grande ou plus importante que les autres. Je t’ai donné l’exemple et je t’ai appris que celui qui veut être grand doit se mettre au service des autres. (Jean 13v 1 à 17 )

 

Je t’ai appris que tu ne pourras jamais être pleinement remplie de moi sans te vider de toi (Jean 12, 25). Ce n’est qu’à ce prix que tu seras comme je le désire tant.

 

Ma chère promise,

 

Je connais tes peines, tes épreuves et tes tribulations car je suis tous les jours avec toi (Matthieu 28,20). Mais le seul or qui a de la valeur dans mon royaume c’est l’or éprouvé. N’aie pas peur de l’épreuve, ni de la persécution car tout cela n’est rien comparé à la gloire à venir  (Apocalypse 3v 18 et Romains 8v 18)

 

Sois persévérante,  tiens bon, et garde ce que tu as car je reviens bientôt. (Apocalypse 2, 25). Nul ne connaît ni le jour, ni l’heure, sinon le Père, c’est pourquoi tu dois être prête à tout moment à me recevoir (Matthieu 24,36).

 

Marche le regard rivé sur moi, serrant dans ton cœur ma promesse et garde l’espérance en restant inébranlable.

 

Voici, je reviens bientôt ! (Apocalypse 22,7)

 

 

 

                                                                                                 Ton futur époux qui t’aime.

 

 

 

 



24/02/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres